À propos

Il est des pays dont le nom seul résonne comme une invite aux plus hauts mystères de l'ailleurs pérou, tibet, afghanistan, abyssinie, yémen.
On a énuméré là quelques-unes de ces hautes terres où l'homme s'est entêté à accrocher à flanc de montagne la fleur extrême de la civilisation : repaires mal accessibles mais d'autant mieux fascinants qu'ils figurent, à l'abri de la banalisation imposée par le siècle, un espace qui demeure celui des plus antiques traditions - ailleurs défuntes, ici vivantes encore, et bien propres à éclairer, par le détour de la géographie et du songe, les traverses de notre propre destin.
Parmi ces hauts lieux, le yémen a sans doute été de tout temps celui qui a le plus étonné les voyageurs royaume de l'architecture spontanée où le moindre village est une oeuvre d'art, patrie de l'encens et du café, territoire privilégié par un climat unique qui loge la verdure en plein désert, forteresse de montagnes "sculptées" par des générations de jardiniers-terrassiers-hydrauliciens d'une ingéniosité inégalée, dernier refuge enfin d'un islam tolérant, qui sait toujours faire bon accueil à l'étranger.
Le présent ouvrage, fruit de quelque vingt années de travail, de fréquentation patiente et d'amour, est un peu la "somme" de cette culture bizarrement préservée - mais déjà fragilisée (nombre d'images que l'on verra reproduites ici, prises il y a quinze ans et plus, ne pourront plus jamais être captées par un objectif, tant la violence corrosive de l'époque, même en ce lieu, s'ingénie à détruire ce que les siècles avaient épargné).
C'est surtout le premier livre au monde qui donne à voir les deux yémen, naguère affrontés, aujourd'hui réconciliés; ainsi ouvre-t-il à notre regard les portes du légendaire hadramawt, hier territoire interdit, où se dressent quelques-unes des plus étonnantes cités de la terre. conscients du miracle que constitue à soi seule cette civilisation située quasi hors du temps, les auteurs ont choisi pour guide, au long de leur itinéraire de découverte, le grand voyageur allemand carsten niebuhr, qui fut le premier, au xviii, siècle, à étudier le yémen et à l'aimer.
Avec eux nous pénétrons successivement dans toutes les chambres de ce pays à la fois " ouvert " et clos sur son rêve, où l'émerveillement est le constant compagnon de routes du voyageur, et dont nous finissons par douter qu'il soit vraiment de ce monde.

Rayons : Littérature générale > Récit > Récit de voyage

  • Auteur(s)

    Pascal Maréchaux

  • Éditeur

    Phebus

  • Date de parution

    21/10/2005

  • EAN

    9782752901286

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    240 Pages

  • Longueur

    31 cm

  • Largeur

    24.7 cm

  • Épaisseur

    2.7 cm

  • Poids

    1 860 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Beaux-livres

Infos supplémentaires : Relié  

empty